ACKERMAN Paul

ARTPULSION : Regard d'un couple de collectionneurs
Actuellement . 16 . oeuvres

ACKERMAN Paul

ACKERMAN Paul
 
Signature de ACKERMAN Paul
 
Document sans-titre

Paul ACKERMAN est n le 17 septembre 1908 Jassy (Roumanie). Mort en 1981.

Études au Lyce Charlemagne, puis dans les Facults de droit et de Lettres de Paris, o il tait arriv avec sa famille l'ge de quatre ans. Avant la guerre de 1939, il frquente l'Atelier Fernand Lger, et fin 1940, il se lie d'amitié avec Bonnard. Fait prisonnier la guerre, il reprend la peinture son retour de captivit. A partir de 1947, il expose Paris, Londres, Francfort Montral, Qubec... En 1950 il remporte le premier Prix Pacquement. Suivent alors de nombreuses participations des expositions collectives, ainsi que des expositions personnelles notamment la Galerie Creuze et au Muse Gallira. Dj derrire ses premires gouaches, ses tableaux de fleurs, on devine la lecture de certains textes sotriques, bien qu'Ackerman ait affirm : Je n'ai t guid par rien, je ne sais d'o ces images ont surgi, ni pourquoi je les ai faites. La critique en accord a class Ackerman avec les abstraits des annes cinquante. Avec le recul on est amen moduler ce jugement. Si l'aspect formel superficiel parat en effet appartenir aux expressions abstraites du moment, un regard plus appuy ne tarde pas identifier la ralit concrte inspiratrice. Ainsi d'ailleurs qu'en tmoignent les titres : Mer de Chine - Le soleil bleu - Le ftiche - etc. En conclusion de cette priode dite abstraite, il produisit une suite de peintures en relief sur polystyrne compens. Aprs quoi il revint rsolument la figuration, avec des sries telles que : Ombres et lumires de 1962 1964, Quelques instants de la vie de Rembrandt..., peintures en clair-obscur, procd qui caractrise pratiquement toute son oeuvre, aussi bien la priode abstraite que la figuration des compositions personnages dont souvent les titres seuls voquent le climat psychologique : Veille potique -Mditation - Couple vers le soir. Sa propension l'sotrisme s'tait confirme, vers 1965, avec sa rencontre de " l'Agartha", ainsi dfini par Ren Gunon dans Le roi du monde : Monde souterrain tendant ses ramifications partout sous les continents (...) et par lequel s'tablissent d'invisibles communications... Ackerman se voyait, malgr lui, contraint de rendre visible ce monde jusqu'alors invisible : Je ne dis pas : voil ce que je vais faire, mais, une fois la chose faite je me demande ce que j'ai voulu faire. Sa peinture relve d'une mtaphysique, o tout revt un sens symbolique ou cosmogonique Jacques Busse

BIBLIOG : Divers : Catalogue de la vente Ackerman, Nouveau Drouot, Paris, 1984 - divers : Catalogue de la vente Ackerman Nouveau Drouot, Paris, 29 fv. 1988 - Lydia Harainbourg, in : L'cole de Paris 1945--1965, Ides et Calendes, Neuchtel 1993. Paul Ackerman Ed. Mayer 1987.

MUSES : KASSEL - PARIS (Mus. Nat. d'Art Mod) - PARIS (BN) - RINGUNG (Etats-Unis).

( BENEZIT 1999).

Voir aussi le blog : http://jcr391.blogspot.com/


Editing
Accueil
Le BLOG d'ARTPULSION
A propos d'ARTPULSION

DEDALUSWEB

Sitemap HTML - Sitemap

ACKERMAN Paul